Les 7 pages indispensables pour votre site internet BtoB

Les 7 pages indispensables pour votre site internet BtoB

Lors de la création d’un nouveau site internet BtoB, à chaque fois revient la même question : quelles sont les plus importantes pages  à créer en priorité ? Nous rencontrons très souvent des clients et prospects qui nous sollicitent avec des cahiers des charges déjà préconçues comprenant des arborescences pouvant s’avérer “inadapté” et passant à côté de l’essentiel : c’est à dire LA CIBLE et LES OBJECTIFS à atteindre

Nous avons donc voulu vous aider, en listant selon nous ci-dessous les 7 pages à créer absolument pour la mise en ligne de votre site web BtoB, et en précisant les raisons pour lesquelles elles sont indispensables !

 

Les 7 pages les plus importantes pour votre site internet BtoB

1 – La page d’accueil

Peut-être que cela vous fait sourire ou trouvez-vous cela ridicule de préciser qu’il faut une page d’accueil pour un site Internet ? Malheureusement, celle-ci est trop souvent négligée. En effet, il n’est pas rare qu’elle soit reléguée au second plan ou qu’elle ne soit qu’une simple page de photos ou  de présentation de l’entreprise. Or, pour être efficace, celle-ci doit être votre vitrine d’accueil, votre tête de gondole, votre catalogue des offres ou services que vous proposez.

En quelques secondes, le visiteur de votre site doit avoir rapidement accès à toutes les informations concernant votre entreprise : nom, activités, produits, services, localisation. Elle doit également permettre d’accéder à l’ensemble de vos contenus les plus importants présents sur votre site internet. Nous parlons ici des contenus dont l’impact sont le plus fort pour répondre aux attentes de vos visiteurs et à vos objectifs de développement commercial.

2 – La page « Qui sommes-nous »

Présentez-vous. Expliquez qui vous êtes, ce que vous faites, ce que vous proposez, pourquoi vous le proposez. Si vous ne savez pas comment organiser le contenu de cette page, inspirez vous de la méthode QQOQCP :

Qui ?
Quoi ?
Où ?
Quand ?
Comment ?
Pourquoi ?

En répondant à ces différentes questions à votre sujet, vous aurez une excellente base de travail pour créer le contenu de cette page QUI SOMMES NOUS. Mais cette méthode peut s’avérer insuffisante pour ceux qui souhaitent valoriser leur identité de marque en approfondissant certains aspects de l’entreprise. La page entreprise pourra donc être déclinée en plusieurs pages :

  • Présentation
  • Histoire
  • Missions
  • Valeurs
  • Ambitions

 

3 – La page Produits ou Services

Votre site internet n’a aucun intérêt si vous n’expliquez pas ce que vous proposez, qu’il s’agisse de services ou de produits.

Ne vous lancez pas dans de longues explications techniques : présentez clairement votre produit ou votre offre, les principales fonctionnalités, les marchés auxquels elle s’adresse, sa valeur ajoutée, et les solutions proposées aux principales problématiques rencontrées par vos prospects.

Une règle importante : n’oubliez jamais de vous mettre à la place du client final ! Un acheteur BtoB a besoin d’être rassuré quant à l’identité et les bénéfices que peuvent lui apporter ses fournisseurs, il n’a que peu de temps pour lire trop de textes inutiles, son seul objectif est « avez-vous le bon produit et au meilleur prix« .

 

4. La page Contact

Là encore, vous devez vous dire  « mais il y a toujours une page contact !”. Nous aimerions vraiment vous donner raison, mais il arrive encore trop régulièrement que l’un de nos prospect ou encore un client nous explique qu’il ne comprend pas pourquoi son site internet ne génère aucun lead. Après une rapide analyse de leur site internet, nous remarquons que aucune incitation au contact ou CALL TO ACTION n’est réellement mis en avant et que la fameuse page contact n’est qu’une page avec un formulaire et un plan d’accès.

La page “contact” est INDISPENSABLE. Elle doit être facilement identifiée, contenir les principales coordonnées de l’entreprise, et si possible un plan d’accès, avec un formulaire de taille adapté et raisonnable. Inutile de demander trop d’informations à votre visiteur, c’est le meilleur moyen pour le voir quitter votre site sans avoir envie de vous contacter.

 

5. La page actualités ou page blog

Voici une page qui encore récemment a fait grincer les dents de l’un de nos clients fidèles…

“Oui, mais je n’ai pas le temps, et puis je ne sais pas quoi raconter… et puis si c’est pour avoir des actualités  de 2018 alors qu’on est en 2020…”.

Ce sont des arguments fréquemment entendus. Et pourtant, un blog est très utile, et encore plus sur le marché BtoB.

Selon le Technology Content Survey d’Eccolo Media, les clients B2B recherchent du contenu détaillé et privilégient donc les blogs et les livres blancs lors du cycle de vente. Plus de 80% des acheteurs BtoB font des recherches et consultent des blogs avant de passer commande.

En prenant le temps de créer des contenus de qualité et de répondre aux problématiques de vos clients potentiels, vous allez bénéficier de nombreux avantages :

  • Un meilleur référencement Google
  • Un positionnement plus durable qu’avec des campagnes payantes
  • Une image d’expert auprès de vos cibles
  • Un gage de réassurance auprès de vos prospects
  • Une fidélisation de vos clients, heureux d’avoir accès à de l’information “marché”

6. La page de prise de rendez-vous

Elle est souvent située en fin du parcours d’achat, cette page de demande de devis ou de prise de rendez-vous peut s’avérer très utile pour votre équipe commerciale. Elle offre à vos internautes la possibilité de par exemple programmer un rendez-vous téléphonique avec un de vos commerciaux, en sélectionnant directement un créneau dans leur agenda.

Vous pouvez créer une page de prise de rendez-vous pour de nombreux cas de figure, dont : 

  • Un rendez-vous “audit/conseils” de 15 minutes
  • Un audit rapide
  • Une démo produit

Des outils simples d’utilisation et faciles à mettre en place (par exemple Calendly), pourront répondre à vos besoins sur ce sujet.

 

7. La page témoignages / avis 

Pour rassurer ou convaincre vos visiteurs, pensez à inclure une page regroupant de vrais témoignages de vos clients. Vous pouvez les inclure sous différentes formes :

  • Des avis écrits
  • Des études de cas (ou study cases)
  • Des articles de blog
  • Des interviews sous formes d’articles ou par vidéos (très tendances et appréciés par Google)

Retenez bien que ces témoignages peuvent faire toute la différence dans l’esprit de vos prospects. Donc, quelle que soit la forme que vous définirez au final, pensez à les intégrer sur votre site.

Un modèle de cahier des charges pour créer son nouveau site Internet BtoB
l’agence imk&co vous propose de télécharger gratuitement un modèle de cahier des charges de site Internet pour vous aider dans votre projet. Ce dernier vous permettra de définir l’ensemble des informations nécessaires pour atteindre les objectifs que vous aurez fixé.

 

Nous vous offrons un café ? ;-)

ou bien un thé… de quoi prendre des notes… parce que vous êtes unique et que votre projet mérite toute notre attention, nous privilégions la rencontre, pour mieux vous comprendre et échanger autour de votre demande.

 

Vous cherchez à développer votre visibilité sur internet avec un site qui génère des contacts ? Contactez l’agence imk&co au 03 88 83 59 89 et échangeons autour d’un premier rendez-vous.

 

Télécharger notre cahier des charges pour la refonte de votre site internet
 

Vous souhaitez en savoir plus sur le sujet ?
Parlons-en via notre formulaire ou en nous appelant au 03 88 83 59 89

Votre site internet est-il compatible mobile ? en responsive design ?

Depuis Avril 2016, Google favorise les sites internet s’affichant correctement sur les mobiles dans les résultats de recherche mobile. En clair, si votre site n’est pas optimisé, il est relégué plus loin dans les résultats.

Qu’est-ce qu’un site compatible mobile ?

Un site optimisé pour les mobiles est un site qui est prévu pour s’afficher correctement un smartphone. Il nécessite :
– Un affichage optimal des éléments
– Un redimensionnement des éléments pour faciliter les clics
– Une navigation facilitée grâce à des éléments repositionnés

Pourquoi rendre son site compatible pour un affichage mobile ?

Depuis l’annonce de Google, les sites compatibles mobiles sont favorisés dans les résultats de recherche mobile. Comment ?
 Par le positionnement : le site compatible mobile est proposé en priorité par rapport aux sites qui ne le sont pas.
 Par le visuel : une mention « site mobile » à côté de l’URL est visible pour avertir que ce site s’affichera correctement sur smartphone.

Si votre site n’est pas compatible , il est temps d’y penser pour rester bien visible et gagner en trafic.

Site responsive ou site mobile ?

Pour qu’un site s’affiche bien sur smartphone, il existe deux techniques :
Le site mobile qui consiste à créer une deuxième version du site conçue uniquement pour les mobiles. Cette version est automatiquement lancée lors de la visite depuis un smartphone grâce à la détection de la résolution de l’écran.
Le site responsive design, qui consiste à adapter le design du site en fonction de la taille de l’écran. C’est une seule et même version, mais qui s’adapte en fonction de la taille d’écran.

Chez imk&co, nous préconisons systématiquement l’adaptation de votre site en responsive, car nous sommes convaincus que c’est la meilleure option pour votre site.

Les avantages du responsive webdesign

– Préférence de Google pour cette solution.

– Facilité de maintenance (un seul site à maintenir contre deux avec un site mobile).

– Facilité de mise à jour grâce à des contenus uniques.

– Un meilleur référencement naturel.

– Meilleure présence dans les moteurs de recherche.

Vous l’aurez donc compris, un site compatible mobile devient une étape incontournable si vous voulez rester présent, gagner en trafic et en visibilité.

Un exemple de site responsive créé par l’agence

Le site de Abriboa, site de vente en ligne d’abris en bois et carport, site de vente en ligne d’abri en bois, garage, carport, abri de jardin, abri voiture, pergola, kiosque, hangar, structure en bois pour le jardin. Ce site propose un grand choix pour aménager votre jardin, balcon, terrasse

Le site est totalement responsive web design.

Visiter le site ABRIBOA.

Vous souhaitez refondre votre site internet, téléchargez notre infographie pour les 9 étapes pour une refonte réussie de site internet

imk&co vous accompagne dans cette évolution, Nous contacter !

Comment élaborer une stratégie de contenu B2B efficace ?

Comment élaborer une stratégie de contenu B2B efficace ?

En B2B, le marketing de contenu ou content marketing permet de doper la performance d’une entreprise ou d’une marque en générant de nouveaux leads (contact qualifié), en gagnant de nouveaux clients, en augmentant le taux de conversion de son site e-commerce.

Mais encore faut-il définir une stratégie.

Voici quelques conseils/étapes pour y parvenir !

1 – Définir vos objectifs pour votre marketing de contenu B2B

En content marketing, se lancer à l’aveugle ne vous mènera nulle part, et surtout ne produira aucun résultat satisfaisant sur votre activité.
Il est avant tout nécessaire tracer une feuille de route claire et précise, en déterminant les objectifs que vous souhaitez atteindre. Des objectifs qualitatifs et quantitatifs et qui peuvent être multiples :

  • Augmenter le trafic de votre site site web par mois/trimestre/semestre
  • Générer plus de x leads (contacts qualifiés) par mois/trimestre/semestre
  • Recruter de nouveaux clients
  • Augmenter le taux de conversion de votre site
  • Améliorer votre notoriété
  • Améliorer votre image de marque
  • Générer un meilleur référencement sur les moteurs de recherche

Aussi, pour bien piloter votre stratégie, la bonne méthode est de définir vos objectifs en employant la méthode SMART.

SMART, mais que signifie cet acronyme ?

S = Spécifique
M = Mesurable
A = Atteignable
R = Réaliste
T = Temporellement défini

Si j’avais à donner une définition des objectifs S.M.A.R.T., je dirais que c’est la façon de formuler des objectifs pour que ceux-ci soient le plus clairs, le plus simples à comprendre et qu’ils aient le plus de chances d’être réalisés.

2 – Identifier votre buyer persona

Et voilà vous êtes décidés à élaborer une stratégie de marketing de contenu B2B, mais à qui s’adresse-t-elle ? Quel est le client type que vous voulez recruter et fidéliser grâce à votre contenu ? C’est justement l’enjeu de cette 2 ème étape ! Il vous faut cibler votre buyer persona, c’est à dire votre consommateur/lead type voire même idéal, tout simplement votre cible prioritaire.
Une stratégie de content marketing solide et performante doit s’attacher à définir le plus finement possible le profil de ce buyer persona en vous posant les questions suivantes :

• Qui est-il ? Un homme ? Une femme ?
• Quel âge ?
• Quel est son secteur d’activité ?
• Quel est le poste occupé ?
• Quel est l’effectif de l’entreprise ?
• Qui sont les décideurs ? (achat, vente, logistique, financier, marketing….)
• Quel chiffre d’affaire annuel généré par son entreprise ?
• Quel est sa zone géographique de chalandise ?

Ensuite, vous devrez pousser un peu plus loin la recherche en essayant de connaître et de comprendre quelles sont les informations qu’il recherche ? Quelles sont ses attentes en termes de contenu ? Comme cela votre contenu sera 100% pertinent et adapté à son profil, en augmentant par là la réussite de votre stratégie de contenu.

Par exemple, voici une technique qui consiste à scénariser votre buyer persona dès que vous aurez le maximum d’infos en votre possession.
Ex : Michel est directeur commercial dans une entreprise de distribution de 45 personnes. Il travaille et vit en région, se déplace beaucoup à  travers la France, il gère des budgets importants, et il consulte les sites internet et les pages LinkedIn et Facebook de ses concurrents, etc…

3 – Travailler sur les contenus

Cette troisième étape dans la mise en place de votre stratégie de content marketing B2B est de se lancer dans la création de contenu ! C’est là que se posent les questions suivantes :  Quel contenu est le plus pertinent pour mon activité ? Quel type de contenus va intéresser mon buyer persona ? Quels contenus réalise le plus de retour ?

Enfin, voici une bonne nouvelle car le choix est large et que différentes catégories de contenus génèrent un intérêt pour les leads et clients :
• Articles de blog
• Vidéos de présentation de l’entreprise / vidéos de produits
• E mailing/newsletter
• Livre blancs
• Webinaires
• Infographies
• Études et enquêtes

Travailler sur ces contenus vous oblige à définir une ligne éditoriale, un ton à employer, un style qui vous représentera. Quelles sont les thématiques à aborder dans vos articles ? Quel produit peut-on présenter et détailler dans les vidéos ? Quels sont les chiffres à mettre en avant dans une infographie ? Quels conseils apporter lors d’un webinar ?

Ce qui est répété 10x par vos équipes, devient du contenu

Par exemple : si un de vos commerciaux vous indique qu’il est obligé de répéter à chaque fois des points, des présentations, des précisions lors de ces rendez-vous clients, vous pouvez déjà vous dire que c’est un contenu à produire)

C’est à ce moment que l’appui externe d’une agence de communication, d’une agence digitale voir d’une agence éditoriale vous permettra d’optimiser l’impact de vos actions, de les rendre cohérentes avec vos objectifs et votre cible et votre budget…

4 – Mettre en place vos points de contacts

Cette dernière étape dans l’élaboration de votre stratégie est la mise en place des différents supports de diffusion de vos articles, vidéos et autre contenus. Encore une fois les possibilités sont larges : blog, réseaux sociaux personnels et professionnels, newsletters, e mailing…

La rubrique actualités ou blog de votre site web est le premier point de contacts à mettre en place, c’est le point de départ de vos contenus. Publiez-y vos articles, infographies, vidéos…

C’est ensuite sur les réseaux sociaux qu’il faudra faire le relais pour une efficacité de votre stratégie de content marketing, avec LinkedIn qui est totalement pertinent pour une approche B2B. Ne négligez pas Facebook, Instagram, Twitter, qui pour certains cas peut être très judicieux.

En conclusion pour avoir des retombées du marketing de contenu en B2B, il vous faudra définir une stratégie préalable : définir des objectifs, identifier vos cibles, définir les contenus, mettre en place les points de contacts (supports de communication digitale où seront visibles vos contenus).

Et si on parlait de votre stratégie de content marketing pour le B2B ? Nous avons sans doute des idées à vous partager !
Appelez-nous au 03 88 83 59 89 ou contactez-nous par notre formulaire

contactez-nous

Les idées reçues sur l’utilisation des réseaux sociaux pour votre entreprise

Les idées reçues sur l’utilisation des réseaux sociaux pour votre entreprise

Notre manière de communiquer a été bouleversé par les réseaux sociaux. Ils sont devenus un canal privilégié pour interagir avec les consommateurs et les entreprises, ils sont aujourd’hui un levier de croissance considérable.

L’utilisation des réseaux sociaux intervient aussi bien dans la sphère professionnelle et personnelle, permettant une relation plus intime entre la marque et sa communauté. La manière de consommer les contenus varie selon le contexte de consultation (au travail, à la maison, pour patienter ou s’occuper…), l’appareil utilisé (ordinateur, mobile, tablette), l’heure de la journée… tout cela en fonction de la cible. Il n’y a ni règle générale ni vérité absolue mais, s’ils sont aujourd’hui incontournables, ils continuent à poser question…

Voici quelques idées reçues sur l’utilisation des réseaux sociaux pour votre entreprise.

Idée reçue numéro 1 : J’ai crée mon profil et ma page mais pas besoin d’être actif, tant qu’on est présents

Si en public vous n’avez rien à dire, vous ne prendriez jamais la parole juste pour “faire comme les autres“. Eh bien, c’est pareil sur les réseaux sociaux !
Depuis des années maintenant, il y a beaucoup trop d’entreprises ont ouvert un compte facebook, Instagram, Twitter, Linkedin ou autres (en fonction de leur activité ou cibles) pour suivre la tendance et souvent pour imiter la concurrence, sans vraiment les inscrire au cœur de leur stratégie de communication globale (définir les objectifs, avoir une ligne éditoriale, analyser les retours…)

Des entreprises sont présentes sur les principaux réseaux, mais ne les mettent pas régulièrement à jour. Des profils vides, sans contenus, avec des visuels vieillissants, des actualités datées, des sollicitations de prospects ou de clients restés sans réponse. Vous aurez beau avoir un site web performant et régulièrement mis à jour, des supports de communication au top avec une charte graphique professionnelle, des équipes commerciales motivées… mais si vous négligez votre communauté, cela aura sur votre image de marque un impact négatif.

Si vos clients utilisent les réseaux sociaux : soyez présents sur ceux où ils se trouvent !

En fonction de votre activité, de vos objectifs commerciaux, de votre budget mais aussi du temps et des ressources dont vous disposez, ciblez uniquement les réseaux les plus utilisés et les plus pertinents pour votre entreprise.

 

Idée reçue numéro 2 : Ce n’est pas pour moi, c’est pour les grandes marques nationales et/ou les enseignes grand public.

Pas besoin d’avoir 50.000 fans pour exister sur les réseaux sociaux ! Ce n’est pas la quantité de votre communauté mais sa qualité qui va faire la différence. L’animer et la fédérer autour de sujets qui l’intéressent et qui vous rassemblent.

Les réseaux ne doivent pas simplement servir à parler de vos produits ou à trouver de nouveaux clients.
Ils vous permettent de :

  • définir votre positionnement, votre expertise, vos valeurs, votre ADN
  • valoriser l’image de marque, sa e-réputation et la marque-employeur
  • recruter des profils qualifiés
  • créer de la proximité et de l’émotion avec vos auditeurs
  • annoncer des nouveautés
  • raconter la vie de l’entreprise et des collaborateurs
  • fidéliser vos clients afin qu’ils deviennent des ambassadeurs
  • optimiser le référencement naturel

 

Idée reçue numéro 3 : C’est trop facile, tout le monde peut le faire, donc moi aussi !

Bien sûr, aujourd’hui tout le monde ou presque sait créer une publication sur les réseaux sociaux. Votre cousine, qui partage 3 posts par jour sur Facebook, ou encore le copain d’un copain avec ses 3.000 abonnés sur son compte Instagram dédié à Worl of tanks !

Dans le cadre de votre entreprise, l’utilisation des réseaux sociaux doit être professionnelle et encadrée. Vous devez disposer de diverses compétences (stratégique, rédactionnelle….) ainsi que de ressources techniques (maîtrise de l’interface des applications, connaissances en conception web, en graphisme, maîtrise d’un logiciel de retouche d’image), et d’organisation (gestion d’une équipe si vous en avez une, du temps hebdomadaire à consacrer, gestion du budget).

Enfin, pour réussir à sortir du lot et accroître votre communauté, il est essentiel de vous différencier, surtout sur ces réseaux saturés de posts, d’images et de vidéos plus créatifs les uns les autres.

Différenciez-vous en définissant une stratégie bien pensée, une ligne éditoriale originale (ton et discours adaptés à votre identité), un contenu  pertinent à forte valeur ajoutée, des visuels variés avec un style qui vous sera propre.
C’est facile… mais sans stratégie et définition des objectifs précis, tout le monde n’en sera pas capable !

Idée reçue numéro 4 : C’est rapide, je le fais en 2 minutes !

Stop à cette idée reçue. Ni en 2 minutes, ni en 3 clics. et surtout pas entre le fromage et le dessert…

Pour beaucoup de personnes, les réseaux sociaux évoquent l’instantanéité, le buzz. Mais si la durée de vie d’un contenu posté sur les réseaux est très courte, mettre en place, déployer et évaluer l’efficacité d’une stratégie de contenus social media est long et chronophage.

Evitez le “vite fait, mal fait“ ! Le plus important est de choisir la bonne méthodologie, de mettre en place les bons process, les bonnes ressources en interne ou de vous entourer des bons interlocuterus. Si vous ne savez pas faire ? Si vous n’avez ni le temps ni les compétences, si vos équipes sont trop surchargées, faîtes vous accompagner par des professionnels dont c’est le métier. Cela vous coûtera mais vous gagnerez en visibilité, en crédibilité et surtout vous pourrez apprendre à leurs côtés. Ils vous conseille, vous aide à définir une stratégie de contenus et une ligne éditoriale associée…

 

Idée reçue numéro 5 : Que dois-je dire ? à part parler de mes produits ou services ?

Si vos clients vous suivent déjà sur les réseaux sociaux, c’est qu’ils connaissent déjà votre entreprise. Quand ils consultent leur fil d’actualités, ils sont plutôt à la recherche de divertissement et ne sont pas forcément attentifs aux messages publicitaires et commerciaux. En clair, ils n’ont que faire de ce que vous proposez, vous vendez ou que vous êtes la plus belle et la meilleure des entreprises.

Mais qu’est ce qui les intéressent alors ? allez vous me dire…

C’est ce qui va changer leur quotidien, ce qui leur sera plus utile qu’un autre. L’objectif est d’imaginer différents contenus utiles pour votre audience, aussi bien sur le fond que sur la forme. Ces contenus que vous allez rédiger ou faire rédiger pourront poser les bonnes questions, soulever des interrogations, informer, divertir ou encore créer de l’émotion.

Mais ils devront toujours rester cohérent avec votre stratégie et en lien avec avec votre offre produits, votre offre de services, votre secteur d’activité, votre métier, votre expertise… sans en vanter directement les mérites ! S’en est fini des discours produits ! Aujourd’hui, ce sont les contenus à forte valeur ajoutée qui sont le vrai levier…

 

Idée reçue numéro 6 : Super, les réseaux sociaux c’est gratuit, et ça ne me coûte rien !

“Si c’est gratuit, c’est que c’est toi le produit !” et “Le temps, c’est de l’argent”

2 proverbes qui résument parfaitement ce merveilleux monde des réseaux sociaux.

Désolé, nous cassons l’ambiance mais malgré le fait que ouvrir un compte et une page et utiliser les réseaux sociaux est gratuit pour tous. Mais quand vous êtes connecté à votre profil personnel Facebook, vous ne payez jamais pour accéder à des contenus, interagir avec des pages, vous exprimer ou créer des publications. 
Et pourtant, vous en payez quand même le prix… ou plutôt votre profil et vos centres d’intérêts ! Ne me dîtes pas que vous n’avez-vous jamais été ciblé par une publication sponsorisée sur votre fil d’actualités ? Saviez-vous que cette publicité (vidéo, image, animation…) qui apparaît comme par magie vous présente étonnamment le produit que vous avez consulté la veille sur un de vos site marchand préféré ?

Les annonceurs ont bien compris la puissance et l’efficacité des différents réseaux sociaux. Le coût des publicités sur les réseaux sociaux est bien moindre que pour de l’affichage grand format ! Donc pas besoin de débloquer 100.000 euros de budget annuel… vous pouvez avec quelques milliers d’euros d’achat d’espace et de mots clés atteindre des profils qualifiés et toucher les bonnes personnes au bon moment et au bon endroit.

L’utilisation des réseaux sociaux ne peut être gratuite pour l’entreprise, puisqu’ils nécessitent la mise en place d’une stratégie à part entière, du temps et de l’énergie à investir, des ressources humaines et créatives, mais aussi des budgets.

Et si on parlait de votre présence sur les réseaux sociaux ? N’oubliez pas qu’il n’y a pas que Facebook et Instagram et que votre société/activité a forcément le réseau social adapté !

contactez-nous

8 points essentiels pour la rédaction de contenu pour le Web

Avant de débuter dans la rédaction de contenu pour le web, que ce soit pour votre site web ou pour les réseaux sociaux, prenez le temps pour lire les 8 points essentiels à prendre en compte pour une stratégie de content marketing efficace !

C’est le moment, ça y est, vous êtes prêt pour mettre en place une stratégie content marketing ? Vous vous êtes décidé de rédiger vos premiers articles pour votre site internet, vos réseaux sociaux ou pour votre blog professionnel ? Mais attention, la rédaction de contenu pour le web répond à quelques règles précises, adaptées à ce canal de communication. Nous allons ici pour lister les 8 points essentiels de la rédaction web à connaître pour écrire des contenus web friendly.

1 – La rédaction de votre contenu web doit répondre à des objectifs précis

Un journaliste classique qui rédige pour le print (papier) rédige pour diffuser une information
Au contraire, un rédacteur web, a également pour but d’informer, mais il doit savoir convaincre son lectorat (pour vendre un service/produit, pour présenter son savoir-faire ou celui de son client, pour inciter le lecteur à rester sur le site, etc…) et surtout structurer le texte en fonction des règles de référencement naturel.

Vous le voyez, la rédaction de contenu exige une maîtrise de multiples compétences, ainsi qu’une capacité à répondre à des objectifs précis, qui diffèrent en fonction du domaine d’activité et du profil des internautes à cibler. Confier cette mission à un spécialiste, à un rédacteur web, est un gage de réussite.

2 – Bien choisir vos sujets en fonction de vos cibles

On ne doit pas publier tout et n’importe quoi, la rédaction de contenu nécessite de choisir des sujets particuliers. Il faut donc prendre en compte à la fois votre domaine d’activité et le profil type de vos lecteurs.

Quels messages voulez-vous diffuser à votre audience ? Quelles sont les thèmes qui peuvent les intéresser ? Ces questionnements sont importants car vous n’allez pas publier des informations conseils juridiques sur un site de cuisine. Comme vous le voyez, un bon contenu est d’avant tout un sujet bien ciblé, qui saura plaire à vos lecteurs et vous attirer un trafic qualifié.

N’oubliez pas, vous écrivez avant tout pour l’internaute, pas uniquement pour Google !

3 – Mettre les principales informations principales en avant

Attirer l’attention, voilà un des secrets de la rédaction de contenu pour le web. Attirer l’attention de vos lecteurs, à qui il faut donner envie de lire les titres et votre introduction. Mais aussi l’attention des robots des principaux moteurs de recherche, en proposant des titres qui leur permettront d’indexer facilement votre page.

Une bonne structuration de vos contenus vise ainsi à mettre les informations principales (les mots-clés) en avant dans :

  • Les titres Hn (H1 pour le titre principal, H2 pour les titres de parties, H3 pour les sous-titres…)
  • Les balises (title, meta description, alt…)
  • L’introduction ou le chapeau (une cinquantaine de mots en moyenne)

ATTENTION : le titre principal et le meta apparaissent dans les pages de résultats de Google. Il est donc essentiel de bien les travailler !

4 – Bien optimiser le référencement de vos contenus

La rédaction de contenu vise à diffuser de l’information pour accrocher, intéresser, convaincre et de bien référencer vos pages web. Le référencement naturel reste une méthode importante pour positionner vos pages dans les premiers résultats des moteurs de recherche. Sinon vos contenus ne seront pas visibles par les internautes et vous n’aurez pas de trafic.

Pour un bon référencement d’une page web, il faut :

  • Optimiser les balises (voir point 3)
  • Choisir des mots-clés populaires mais pas trop concurrentiels, cohérent avec les attentes de vos lecteurs cibles
  • Bien placer vos mots-clés dans votre contenu
  • Optimiser votre l’URL (contenant le mot-clé principal en faisant attention à la longueur)

Travailler également votre champ sémantique autour de votre mot-clé. Si votre contenu porte sur la cuisine, vous devrez utiliser des termes comme « plat », « cuisson », « casserolle », et des noms de marques, etc…

5 – Adapter la longueur de vos textes aux sujets

Des textes courts ou longs ? c’est une des questions qui revient souvent à propos de la rédaction de contenu. On pense souvent, et à tort, que les internautes ne lisent pas, ou trop peu, les contenus web. D’après une étude Backlinko, les articles situés en première place dans les résultats de Google sont composés d’une moyenne de 1 890 mots ! Si Google le dit, c’est que ses utilisateurs doivent apprécier ces longs contenus !

Mais cela dépend du sujet traité et de l’objectif de la page. Il arrive que 400 mots suffisent pour faire le tour d’un sujet, parfois proposer des contenus de 1 500 ou 2 000 mots contribue à expliquer son expertise dans son domaine d’activité.

6 – Faire du maillage interne vers d’autres articles ou pages de votre site

Quand vous aurez commencé votre rédaction de contenu, vous aurez vite plusieurs articles en stock sur votre blog. Profitez-en alors pour commencer à travailler votre maillage interne qui consiste à insérer dans vos contenus des liens vers d’autres pages de votre site (pages institutionnelles, pages produits, fiches techniques, page contact, etc…) ou vers rubrique actualités ou votre blog.

Le maillage interne a 2 avantages :

  • Inciter vos lecteurs à cliquer sur les liens pour accéder à d’autres pages de votre site
  • Contribuer à une bonne indexation de vos pages par les robots des moteurs de recherche

7 – Mettre en place un planning éditorial (important)

Au début, cela paraît facile, on choisit un sujet pour rédiger un article chaque semaine, mais rapidement l’augmentation du trafic de votre site vous donne plus de responsabilités, car votre auditoire attendent de nouveaux contenus à lire. En plus des articles, il vous faut écrire des livres blancs, concevoir des infographies, rédiger des cas clients, répondre aux éventuels commentaires ou encore réaliser vos vidéos… Vous êtes au bord du burn-out !

Quelle est la solution ? Mettez rapidement en place un planning éditorial pour la rédaction de votre contenu. Cela vous permet d’organiser vos publications sur le long terme : les sujets à aborder, les idées pour vos futurs articles…

8 – N’oubliez pas de partager vos contenus

Le point crucial de cette liste est un bon article est un article qui sera partagé. Pourquoi passer du temps sur la rédaction de contenu s’il n’est pas lu et que les internautes le trouve par hasard sur les moteurs de recherche ? Il vous faut donc aller chercher vos lecteurs en diffusant vos contenus à vos prospects et clients via tous les canaux de communications disponibles à votre disposition :

  • Votre site web ou vos sites web
  • Dans votre signature mail si possible avec un lien l’article du moment
  • Campagne d’emailing (newsletter)
  • Campagne SMS
  • La page Facebook de votre entreprise
  • La page Instagram de votre entreprise
  • La page Linkedin de votre entreprise
  • tous les canaux de communication qui soient en relation avec votre activité

Et inciter vos lecteurs à les partager à leur tour !

Nous espérons avec cet article vous avoir apporté quelques précisions sur les points essentiels pour débuter ou vous améliorer dans la rédaction de contenu pour le Web.

Télécharger notre infographie des 9 étapes pour la refonte de votre site web

9 étapes pour réussir la refonte de votre site internet

Si cela fait un moment que vous avez créé votre site, il est possible qu’il ne respecte pas les nouvelles caractéristiques d’un bon site internet. Peut-être n’est il pas responsive (qui ne s’adapte pas aux différents écrans), ou peut-être que sa structure n’est pas optimisée pour le SEO… Ou alors il ne correspond tout simplement plus à vos besoins marketing, ou à l’image de votre entreprise.

Si vous ne disposez pas encore d’un site internet

Vous y réfléchissez sans doute très sérieusement. Et pour cause, un marketing global passe par la création d’un site web.

En tous cas, qu’il s’agisse d’une refonte de site internet ou d’une création d’un nouveau site, il va falloir fournir un brief complet à votre futur prestataire web ou à votre agence pour garantir le succès de votre futur site.

Une refonte de site internet réussie ne doit négliger aucun aspect

Qu’il soit technique, le SEO, les contenus, le parcours de conversion, vous devez d’abord analyser vos objectifs, détecter les points faibles puis définir un cahier des charges pour votre nouveau site internet.

Dans cette infographie, nous vous listons les 9 étapes essentielles pour réussir la refonte de votre site internet

> Et si on parlait de votre projet ?

contactez-nous

Café et bonne humeur au programme, venez nous rendre visite !
Nous contacter dans nos bureaux à Wasselonne au 59 rue du Général de Gaulle ou par téléphone au 03 88 83 59 89

CONTACTEZ-NOUS

Créer un site internet… ou pas !

imk_md6Un site internet est-il vraiment utile ? Quels sont les bénéfices pour mon entreprise ? Voici quelques raisons d’avoir le vôtre :
Votre site Internet n’est pas une dépense mais plutôt un investissement
Votre site Internet reste disponible 24/24 partout dans le monde
• Une nouvelle clientèle. De plus en plus de consommateurs « magasinent » sur internet avant de se présenter dans les lieux physiques de votre entreprise. Ne risquez pas de perdre des clients au profit de vos concurrents.
Une source d’information pour vos clients. Vous permettez à vos clients et prospects de se tenir à l’affût de vos nouveaux produits, services ou promotions.
• Vous démarquer de vos concurrents. Profitez de votre site internet pour montrer vos produits et services qui sont uniques à votre entreprise. Détaillez et expliquez pourquoi le client devrait vous choisir. Le site Internet vous fera connaitre et augmentera la crédibilité de votre entreprise. Vous donnerez également l’image d’une entreprise qui investit, innove et se développe.

A l’heure où tout doit aller très vite, donnez la possibilité de laisser des messages au client via un Formulaire de contact,  se faire rappeler ou obtenir une réponse en direct est une marque de professionnalisme appréciée.

Et si nous en parlions ?

Café et bonne humeur au programme, n’hésitez pas à nous rendre visite !
Nous vous invitons dans nos nouveaux locaux à Wasselonne au 59 rue du Général de Gaulle ou par téléphone au 03 88 83 59 89 (nouveau numéro de téléphone)

Maintenant que nous sommes dans le centre-ville de Wasselonne, ce sera un plaisir de vous recevoir !

imk&co vous accompagne dans cette évolution, nous contacter !