Qu’est ce qu’est une image de marque et pourquoi y prêter attention ?

Qu’est-ce que l’image de marque et pourquoi y prêter attention ?

L’image de marque est la représentation d’une entreprise (ou organisation, institution) perçue par le consommateur. On utilise également le terme « branding » pour qualifier l’image de marque d’une entreprise. Les messages liés à votre marque sont véhiculés par internet, par les médias, par les supports print. Elle se construit à partir d’éléments matériels (logos, publicités, qualité du produit, prix, packaging) ou immatériels (réputation, perception, avis de clients).
La qualité de l’image de marque d’une entreprise varie en fonction de sa cohérence avec son environnement concurrentiel.

 

L’importance de votre image de marque

Lorsque vous achetez un produit de marque, vous n’achetez pas seulement le produit mais aussi l’image qu’il véhicule. Rappelez-vous la fameuse Pyramide de Maslow (https://fr.wikipedia.org/wiki/Pyramide_des_besoins). Il est donc important d’adopter une identité forte et positive. C’est pourquoi un logo relooké et bien positionné sur votre marché aura une influence directe sur les ventes de vos produits.

Sur un marché de plus en plus concurrentiel, votre logo, votre identité visuelle ou vos différents supports de communication seront souvent le premier contact visuel avec vos prospects, vous devez donc absolument faire une première bonne impression. Car une bonne image de marque va vous distinguer de la concurrence, va donner confiance, et va marquer l’esprit de vos cibles tout en véhiculant les valeurs que vous souhaitez communiquer.

 

Différenciez-vous en misant sur vos points forts

C’est en mettant en avant les points forts propre à votre marque, que vous faciliterez la compréhension de celle-ci, sa fiabilité et sa mémorisation. Quand vous concevez un nouveau produit ou proposez un nouveau service, vous devez exploiter ses caractéristiques pour vous démarquer de la concurrence. Mais, pour être efficace, le message que vous allez diffuser doit être clair et concis. Attention, car cet exercice de synthèse est plus difficile qu’il n’y parait et demande souvent l’aide de professionnels de la communication qui apporteront un regard neuf et leur expertise sur vos problématiques.

Vous connaissez sans doute très bien vos concurrents mais une agence de communication maîtrise les codes graphiques qu’ils utilisent. Une bonne analyse de ces codes est indispensable afin de créer une stratégie de communication efficace et surtout différenciante.

 

Nous vous offrons un café ?

Un café, un thé, un chocolat… de quoi prendre des notes… parce que vous êtes unique et que votre projet mérite toute notre attention, nous privilégions la rencontre pour mieux vous comprendre et échanger autour de votre demande.

Appelez-nous au 03 88 83 59 89 ou prenez rendez-vous en ligne

Les 3 points pour générer du lead B2B grâce au webmarketing

Le numérique offre de très intéressantes perspectives aux entreprises qui cherchent à développer leur contacts commerciaux, surtout en B2B. Ci-dessous 3 points à examiner pour générer des leads B2B, notamment grâce au webmarketing.

Quel est l’enjeu d’une génération de leads ?

Générer du lead, c’est recueillir des contacts commerciaux, plus ou moins qualifiés, parmi lesquels de potentiels prospects. Tout l’enjeu est ensuite de diriger ceux qui semblent les plus à même de devenir clients vers votre canal d’achat. Mais il y a de grandes chances que ces fameux leads rencontrent votre marque via des points d’entrée différents. Il faut donc prévoir des dispositifs pour entretenir leur intérêt et, au final, les transformer en clients.

 

1. Générer des leads grâce aux différents réseaux sociaux

Être présent sur un ou réseaux sociaux est devenu obligatoire pour une entreprise pour entretenir le lien entre clients et marques… mais également pour générer du contact/lead ! Sur ces réseaux, il vous est possible de demander des informations, de se renseigner sur vos produits/services, de télécharger des fiches produits, de visualiser des vidéos de présentation, etc…
A moins que vous disposiez d’un service marketing et communication intégré avec de multiples compétences dédiés au marketing des réseaux sociaux, il vous sera difficile d’être sur tous les réseaux sociaux à la fois.

Avant de vous lancer sur ces supports, il est d’abord très important de se demander quel type de contenu vous allez y proposer, pour qui, et avec quel objectif. En général, le premier objectif de votre présence sur les réseaux sociaux est de générer du trafic vers votre site web ou vers vos points de vente. 
Le choix des réseaux où vous devrez être présent sera déterminé par votre cible : quels réseaux sont utilisés par vos prospects ? Dans le cas d’une communication B2B, on aura tendance à préférer Twitter mais surtout LinkedIn.

  • Twitter : Permet de se positionner en expert dans son domaine, diffuser du contenu de qualité, mettre en place des campagnes RP 2.0, etc…
  • LinkedIn : C’est LA plateforme où il faut être pour toucher des prospects en B2B. Avec plus de 546 millions d’utilisateurs dans le monde et 16 millions d’inscrits en France, son moteur de recherche par type de poste, ses groupes de professionnels sectorisés, c’est un fantastique moyen de générer du lead qualitatif.

Les autres réseaux sociaux (Facebook, Google+, YouTube…) peuvent également être adaptés à votre société : tout dépend de vos objectifs et des leads que vous visez.
On notera que mettre en place une stratégie et entretenir une présence sur les réseaux sociaux peut-être très chronophage, ce qui explique le choix de beaucoup de déléguer cette partie à une agence de communication.

 

2 – L’email pour rester en contact avec vos prospects

  • Malgré ce que l’on pourrait penser, l’email demeure l’un des moyens les plus efficaces pour générer du lead B2B et B2C.
  • Utilisez les données dont vous disposez pour réfléchir à des messages adaptés à chaque cible ;
  • Prévoyez des emails automatiques à des intervalles bien choisies pour délivrer un message spécifique ;
  • Pensez au bouton call-to-action de sorte qu’il réponde aux besoins des cibles auxquelles vous vous adressez, afin de générer toujours plus de trafic sur votre site ;
  • Faites en sorte que vos emails soient adaptés aux clients email (logiciel de messagerie) les plus utilisés (Gmail, Outlook, etc.).S’il est bien utilisé, l’email marketing peut être un moyen puissant de rester en contact avec vos prospects jusqu’à ce qu’ils soient prêts à s’engager plus directement envers votre marque.

3 – Le content marketing ou marketing de contenu

Répondre aux questions et aux problématiques de vos prospects est essentiel pour votre stratégie de contenu. Repérer leurs demandes et y répondre est un bon point de départ pour déterminer le discours à adopter pour générer une prise de contact.
 Travailler votre référencement (naturel et/ou payant) et posséder un site internet qui réponde aux critères des moteurs de recherche comme Google (avoir un site adapté au mobile=responsive par exemple) sont également des facteurs essentiels pour vous positionner en leader face à la concurrence.

Le webmarketing : un moyen efficace de générer du lead B2B

Lorsque l’on cherche à générer du lead B2B, le webmarketing peut-être un excellent moyen de repérer des prospects qualifiés, de susciter leur intérêt, de tenter d’établir un lien durable avec eux jusqu’à leur transformation en clients. Mais comme toute opération marketing/communication, la mise en en place d’une stratégie cohérente et efficace avec votre marque demande du temps et une véritable expertise. C’est là un très bonne raison de vous tourner vers une agence de communication.

Et si on prenait rendez-vous ?

Et si nous parlions de votre besoin en marketing B2B ? Appelez-nous au 0388835989

Comment utiliser le storytelling pour améliorer la communication de votre entreprise ou de vos produits ?

Qu’est ce que le storytelling ?

Aujourd’hui, chaque jour, nous sommes touchés par 5 messages sponsorisés directement sur notre téléphone en une minute d’utilisation de l’application Facebook… Depuis quelques années, les entreprises aidées par le développement de nouveaux médias, nous inondent de messages publicitaires de plus en plus réguliers. Nos esprits de consommateurs saturent d’informations. Comment faire en sorte que votre entreprise soit entendue ? comprise ? qu’elle soit appréciée ? Voici une des solutions, le storytelling.

 

Démarquez-vous grâce au storytelling

Le storytelling est une technique de communication apparue aux Etats-Unis durant les années 1990. Elle repose sur le fait d’amener un ou plusieurs éléments narratifs au sein de sa communication. Pour parler plus clairement : c’est raconter de vraies histoires à ses potentiels clients, plutôt que d’axer sa communication autour de ses produits, leurs tarifs et avantages.

Il existe de nombreux exemples de storytelling plus ou moins réussis :

– En 1995, publicité TV de QUEZAC, réalisé par Ridley Scott, qui invente de toute pièce une légende médiévale à grand renfort d’orage et de silhouettes encapuchonnées sur une musique New Age. Dans ce message, QUEZAC ne vend pas de l’eau pétillante en bouteille, mais propose une eau millénaire mythique qui apporte « gaieté et longue vie à quiconque la boirait ».

– Autre cas, celui d’Apple qui pratique le storytelling début ses débuts. D’abord en humanisant la success story de son fondateur. Comment se fait-il que tout le monde sache qu’Apple est né dans le garage de Steve Jobs ? Parce que c’est le point de départ de l’histoire qu’Apple nous a racontée, et que nous avons retenue.

– En marketing sensoriel, il est prouvé que l’émotion passe par tous nos sens. Pensez donc comme IKEA dans ses magasins, à utiliser aussi bien que le visuel, que la musique, le toucher voire l’olfactif ou le gustatif pour des événements de street marketing par exemple. Dans ces publicités, IKEA met en scène des situations cocasses et montre comment ses produits peuvent faciliter la vie de ces consommateurs.

– Un cas bien connu, la marque Innocent et deux exemples de leur storytelling. Ils sont partis de rien et ils le racontent. Cette honnêteté sert complètement leur baseline : « nous sommes innocents » et invite à les croire. Ils utilisent des messages de communication simples et authentiques. En parlant comme vous et moi, Innocent créé de la proximité avec ses clients. Même leur résultat de recherche sur Google contribue à rendre la marque réelle et à susciter l’intérêt de leur consommateurs. Au lieu de mettre des sections « commerciales », ils ont choisi : « Notre Histoire » et « Curieux », c’est bien joué !

La recette du storytelling est simple, mais bien utilisée, elle garantit de nombreux avantages.

 

Les 5 points essentiels du storytelling ?

  1. Simplicité d’accès
    Cette technique de communication fait appel à nos premiers réflexes. Enfant, nous avons entendu des contes bien avant d’être sensibles au prix, au contexte de marché et aux avantages produits de nos couches culottes. L’être humain est programmé depuis l’enfance pour appréhender et apprécier les belles histoires.
  2. Faire appel aux émotions
    Raconter une histoire, c’est provoquer une émotion. Et on sait que les émotions poussent à l’action bien plus rapidement que les simples arguments logiques. Un argument peut être remis en question, discuté, mis en perspective… là où le simple fait de se sentir proche d’une marque est un argument affectif très difficile à remettre en question.
  3. Surprendre
    Vous voulez vous démarquer. Le storytelling permet justement de capter l’attention de vos prospects, et c’est primordial dans le contexte actuel de saturation publicitaire. Soyons honnêtes, nous oublions la plupart des trop nombreuses publicités qui se concentrent seulement sur les bénéfices de leurs produits.
  4. Marquer les esprits
    Vous aidez vos prospects à se souvenir de votre propos. Retenir un message précis parmi une cinquantaine qui se ressemblent est très compliqué. Se souvenir d’une histoire qui a su toucher nos émotions est beaucoup plus simple.
  5. Fidéliser
    En améliorant le rapport affectif de vos clients à votre marque vous créez une proximité qui les rendra d’autant plus captifs. Vous devenez dès lors plus attirants que la concurrence, et diminuez ainsi l’envie d’aller voir ailleurs.

 

Je n’ai rien à dire, alors que dois-je raconter ?

C’est le principal frein rencontré par les entreprises aujourd’hui. Le sentiment de nombreux chefs d’entreprises, de directeurs marketing ou communication ou encore de directeurs commerciaux de ne rien avoir à dire, aucune histoire à raconter, rien qui ne puisse permettre de se démarquer. Si c’est ce que vous pensez : eh bien c’est faux.

Soyons bien d’accord, vous n’avez pas besoin d’inventer une fausse histoire, un mensonge, une légende, un conte… pour vendre. L’histoire de votre entreprise se niche parfois dans le détail, dans les méandres de l’histoire, de l’historique de votre entreprise ou encore de votre vocation d’entrepreneurs.

Je vais vous relater une histoire qui est très récente. J’ai, par le biais d’un client, rencontré un de ses amis entrepreneurs dans le domaine du bâtiment. Il a récemment fait construire un nouveau siège social pour son entreprise après avoir été longtemps locataire. Dans ce nouveau projet il a apporté toute son histoire, toute ses connaissances sur l’architecture, sa culture générale, ses passions pour la mythologie, toutes ses envies sur le bien-être au travail et la santé en n’utilisant que des matières naturelles et en intégrant des couleurs cohérentes et en apposant ici et là des citations qui l’ont guidés tout au long de sa vie personnelle et professionnelle. Ce bâtiment c’est lui, ce sont ses collaborateurs et collaboratrices, sa passion pour son métier dans les moindres détails, c’est sa VIE avec un grand V. Une très belle rencontre et la visite d’une entreprise qui nécessitera une nouvelle visite pour découvrir d’autres détails et anecdotes sur cette belle entreprise.

Apprenez à utiliser les points clés suivants :

  • Les témoignages clients : c’est l’histoire des usagers de votre produit ou service, celui dont vos prospects se sentent proches. Un témoignage accompagné d’une photo bien placée sur votre site peut faire toute la différence.
    L’origine de votre produit : qui l’a conçu, imaginé, comment est-il fabriqué ? L’histoire de votre produit peut intéresser vos prospects. Connaître ces éléments les fera se sentir plus proches de votre solution que de celles proposées par la concurrence.
    L’histoire de votre entreprise : quand a-t-elle été créée ? Quelles sont ses valeurs ? Qui sont ses collaborateurs ? Humaniser au maximum votre structure permet encore une fois à vos clients et prospects de se sentir plus familiers avec vous.
    L’imagination pure : utiliser l’imaginaire, la poésie, la sensibilité… Toucher des valeurs qui sont chères à vos cibles. La légende de QUEZAC a été créée de toute pièce pour la publicité il y a plus de 20 ans, mais elle a su toucher le cœur des consommateurs.

Un seul mot d’ordre : être cohérents. Il faut trouver ce qui différencie votre produit et/ou votre entreprise de ses concurrents et développer l’ensemble de ces points. L’objectif est de montrer à vos futurs clients que vous pouvez leur apporter plus que ce qu’ils peuvent trouver ailleurs.
Une limite à vous fixer cependant : le mensonge. Il est acceptable de créer des éléments fantaisistes au sein de votre communication, mais à l’heure d’internet où la plupart des informations sont vérifiées, ne cherchez pas à faire prendre des vessies pour des lanternes à vos consommateurs.

Pour résumer, le storytelling est une technique marketing que toute entreprise peut utiliser en créant un univers qui lui est propre autour de son fondateur, de son histoire, de sa raison d’être, de ses valeurs ou encore en s’inspirant des tranches de vie de ses collaborateurs et clients.

Nous espérons vous avoir convaincu : raconter de (vraies) histoires à ses clients peut rapidement s’avérer une stratégie de communication gagnante. Une étude qui a comparée plusieurs produits présentés avec ou sans storytelling à un panel de 3000 consommateurs a démontré que les ces histoires augmentaient la valeur perçue de 10 à 50%.

Alors, qu’attendez-vous ? On en parle ensemble ?

Téléchargez notre LIVRE BLANC sur Pourquoi l’identité visuelle est importante pour votre entreprise

 

Voici les 5 supports de communication où vous devez impérativement positionner votre logo !

Les 5 supports de communication où vous devez positionner votre logo !

Vous avez déjà un logo, vous en êtes fier, il vous représente, il affirme vos valeurs, il est cohérent avec votre marché et surtout il se démarque de la concurrence.
Maintenant, il faut le montrer ! Le logo c’est LA signature de votre marque ou de votre entreprise. Le logo par sa typographie, sa symbolique et ses couleurs permet de vous identifier et de vous démarquer aux yeux de vos prospects et clients. C’est pour cela que vous devez le placer sur tous vos supports de communication des plus standards jusqu’à ceux auxquels vous n’auriez jamais pensé !

1 – Les supports Print : cartes de visite, entêtes de lettre, factures,  et courrier

Lors de la création d’une entreprise, le premier moyen de communication reste la carte de visite. Intemporelle, elle est le support essentiel d’une visibilité efficace et réussie si elle est imprimée sur un papier de qualité et pourquoi pas avec des effets graphiques complémentaires. Réfléchissez également au format de votre carte de visite avant d’imaginer où se trouvera votre logo.

Vous avez le choix entre différents formats pour celles-ci : carte de visite rectangulaire, aux coins carrés, ronds, ou exploiter tout le potentiel de votre imagination en osant la carte de visite à la forme libre comme nous l’avons fait à l’agence imk&co ! Pour une fois ce n’est pas le cordonnier le plus mal chaussé… ;-)

Restez élégant et classique en positionnant votre logo dans une échelle réduite, à côté de vos coordonnées. Jouez avec la liberté offerte par le support et offrez un véritable espace d’expression à votre support Petite, en deux ou trois volets, rectangulaire, carrée ou à la forme, à vous de choisir votre carte, mais une chose est sûre : votre logo doit y figurer!

Qu’il s’agisse d’une lettre de correspondance, d’une facture ou d’une enveloppe, vos supports administratifs doivent comporter votre logo, afin de permettre l’identification de votre marque d’un seul regard.

2 – Les produits et packagings

Même logique que pour les supports Print, il est impensable de créer une gamme de produits et de packaging sans le logo du fabricant. Cela peut vous paraître farfelu mais cela arrive encore trop souvent.

Le conseil à suivre : différenciez-vous de vos concurrents. Concevez un produit inédit ou un packaging travaillé et réfléchi. Que ce soit pour la création de vos packaging : innovez ! Le but clairement affiché est que votre produit soit immédiatement associé par le client de votre marque au produit distribué. Pour une meilleur efficacité, associez votre logo à une charte graphique identique à tous vos packagings.

3 – Votre véhicule

Vous ne vous en doutez peut-être pas, mais vos véhicules professionnels peuvent devenir un véritable support publicitaire. Habillez vos voitures aux couleurs de votre marque et vous disposerez d’un support de communication mobile et très pratique.

Visible par tous, partout, et à tout moment !

4 – La décoration et la publicité sur le lieu de vente (PLV)

Profitez de tous les événements pour diffuser votre image. Choisissez des supports originaux ou en grand format pour une visibilité de près comme de loin…

Selon votre secteur d’activité et l’événement, vous avez le choix : imprimez des flyers à la forme, un drapeau ou oriflamme attirant le regard avec votre logo et vos couleurs principales.

Vous organisez un événement ? Pensez à l’utilisation d’une banderole, d’une tente, de aux roll’up ou aux drapeaux personnalisables !

 

5 – Les objets promotionnels

Les goodies sont d’excellents supports pour communiquer sur votre marque car ils sont conservés longtemps surtout si vous les choisissez bien selon votre cible. D’après une enquête effectuée par la BMPA (British Promotional Merchandise Association), 94% des personnes se souviennent de la marque imprimée sur un objet publicitaire. Qu’ils soient utilisés comme moyen de communication interne (ils sont également à la vue du client) ou offerts à vos prospects et à votre clientèle, utilisez votre logo sur des stylos et blocs notes pour un usage professionnel. Parmi les cadeaux préférés, on retrouve les tasses, mugs, clés USB

Téléchargez notre LIVRE BLANC sur « Pourquoi l’identité visuelle est importante pour votre entreprise »

Et si on prenait rendez-vous ?

Demandez notre brochure de présentation, elle est disponible…

Depuis quelques temps, elle monopolise les discussions autour de la machine à café, et la voilà… Certains dirigeants d’entreprises déplorent le fait de ne jamais la trouver dans les espaces presse des aéroports internationaux, d’autres, directeurs/directrices marketing, responsables de communication nous reprochent d’avoir joué sur la rareté pour faire monter l’intérêt sur le produit… ;-) Nous en avons même rencontré qui disent en avoir eu un exemplaire entre les mains… Alors, pour éviter l’émeute à nos portes, nous avons décidés de la rendre enfin accessible à tous ! Elle est non exhaustive mais elle reflète assez bien nos travaux et notre expertise !

Demandez notre brochure, et vous saurez PRESQUE tout sur nous : nos offres de services, nos prestations, notre savoir-faire…

Pensez au marketing direct

Il existe différents types de « marketing » et il devient complexe de faire un choix parmi l’ensemble du outils à la disposition des entreprises et des commerces de détail. Voici une petite analyse du marketing direct qui reste un incontournable de la communication directe !

 

1 – Une définition du marketing direct

Le marketing direct est une technique de communication qui consiste à envoyer un message direct personnalisé vers une cible (professionnelle ou consommateurs) dans le but d’obtenir une réponse quantifiable et éventuellement immédiate. Cette technique requiert donc l’utilisation d’une base de données complète et mise à jour.

2 – Les différents canaux du marketing direct en 2019

Le premier canal du marketing direct à avoir été développé est le téléphone (la base de données est reprise dans bons nombres d’annuaires) mais depuis, d’autres canaux plus puissants se sont développés. On retrouve parmi les plus connus :

2-1 – Le mailing papier

Ce canal reste, malgré le développement des outils de communication digitaux, une valeur sûre que beaucoup d’entreprises et de commerces continuent à utiliser dans leur communication. Le mailing papier fait encore des merveilles quand il est bien conçu et appliqué sur une cible plus « senior » et plus à l’écoute des canaux dits « traditionnels ».

2-2 – L’e-mailing ou newsletter

Avec l’évolution naturelle du support papier et automatisé, l’e-mail reste encore aujourd’hui un moyen de communication fortement privilégié par les professionnels, malgré un nombre croissants d’envois non sollicités. Saviez-vous que 58% des professionnels déclarent recevoir un appel téléphonique suite à un email publicitaire et 83% disent ne pas aimer cela ? et que 72% des professionnels du B2B indiquent être abonnés à des newsletters professionnels, et 62% d’entre-eux le sont à plus de 4 newsletters. Sources

2-3 – Le SMS Marketing

Avec l’arrivée des smartphones, une nouvelle tendance marketing a fait son apparition, le SMS marketing. Plus simple, plus direct, plus mobile, cette tendance est devenue, à l’heure actuelle, c’est un canal dont on peut difficilement se passer quand on veut adresser des messages directs (et surtout efficaces) à ses clients ! 88% Des utilisateurs sont intéressés par les SMS de leurs marques favorites. Encore faut-il avoir l’accord de vos destinataires.

3 – Le comportement mobile en 2020

 

Les temps changent, ce qui influence aussi les comportements et les habitudes des consommateurs. Nous passons de plus en plus de temps sur notre téléphone, il faut donc réussir à se faire une place autour de ce média très puissant pour pouvoir continuer d’exister auprès de vos cibles. Le marketing par SMS permet de servir votre stratégie de communication, que ce soit via son taux d’ouverture, son taux de mémorisation ou bien encore son ouverture rapide, le SMS permet d’accentuer les retours en points de vente en jouant sur l’impulsion d’achat.
Le gros point positif du SMS est la capacité à capter l’attention des cibles dans leur zone de confort, lors de leurs moments de détente. Cela permet au SMS d’être aussi performant et d’offrir un taux de mémorisation supérieur à la télévision et à la radio !

 

Comment intégrer le marketing direct dans sa stratégie de communication ?

Étape 1 : L’acquisition

Avant de se lancer dans une stratégie de marketing direct, il faut penser à l’acquisition de données ! Pour être efficace, une campagne de marketing direct a besoin d’une base de données de qualité ! Il est même préférable à privilégier la qualité à la quantité.
Avec l’arrivée du règlement général sur la protection des données (RGPD), il est très important d’utiliser des données propres pour lesquelles vous avez obtenu un consentement clair et précis. C’est pour cette raison que faire appel à un broker ou à une chambre de commerce (CCI) pour avoir accès à des données qualifiées.

Étape 2 : La ou les campagnes

Quand vous serez en possession des coordonnées de vos cibles, il est très essentiel de mettre en place une stratégie de contenu cohérente, c’est-à-dire de toujours utiliser le canal adapté.

Le marketing direct peut être un canal de recrutement ou de fidélisation très puissant, mais nécessite toutefois une approche stratégique bien définie et utilisé en fonction de vos cibles. Il ne faut pas hésiter à vous entourer de personnes expertes dans ce domaine pour vous accompagner tout au long de ces opérations. Nous avons indiqués également qu’il faut envisager une ou plusieurs campagnes, car vos cibles ne seront sans doute pas intéressés dès le premier message. Rappelez-vous qu’il faut au moins 6 vues de votre marque pour qu’elle soit retenue.

Étape 3 : L’analyse des retours

Avec les outils e-mail et SMS, il est très facile d’analyser les retours de ses campagnes, ce qui est souvent plus compliqué de faire avec le mailing postal adressé. Pour cela il faut intégrer un code action à votre opération imprimée afin de pouvoir quantifier les taux de retour. C’est essentiel pour identifier la rentabilité de vos opérations, et n’oubliez jamais qu’une bonne campagne de marketing direct doit être mesurable et quantifiable, aussi bien dans sa phase de lancement que dans sa phase d’analyse (statistiques et analyses des données à disposition).

En conclusion

Une bonne campagne de marketing direct est une campagne qui s’appuie sur le plus de points de contact avec la cible visée. C’est pourquoi une approche globale, qui prend en compte l’ensemble des canaux, n’est jamais une mauvaise idée.
En fonction des budgets à allouer à ces opérations, il est toujours préférable de choisir la solution qui dégage le plus de ROI (retour sur investissement).

imk&co est une agence conseil en communication spécialisée en marketing direct. Nous aimons le design, l’interactivité, le marketing et l’innovation. Nous adorons apporter des solutions aux problèmes qui n’en ont pas. Et par-dessus tout, nous aimons le travail bien fait.

Et si nous parlions de votre prochaine campagne ?